DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bruxelles a lancé la procédure d'abolition du "roaming"


économie

Bruxelles a lancé la procédure d'abolition du "roaming"

La Commission européenne détaillera dans les prochaines semaines les propositions législatives qu’elle a adoptées il y a quelques jours pour abolir les tarifs de “roaming” en Europe d’ici juillet 2014.

Le “roaming” c’est le surcoût que vous fait payer votre opérateur quand vous appelez de l‘étranger oú quand vous recevez un appel de l‘étranger. C’est le coût d’itinérance. La Commission européenne veut que dans moins d’un an ce surcoût n’existe plus.

L’objectif de Bruxelles c’est de faire en sorte que cette réforme soit adoptée par le parlement européen et le conseil européen qui représente les Etats autour de Pâques 2014, soit avant les élections européennes.

Les tarifs de Roaming sont déjà plafonnés en Europe : la consultation des données sur mobile et tablette, les appels donnés et reçus ainsi que les SMS. Les tarifs baisseront encore au premier juillet 2013 et au premier juillet 2014.

L’abolition du “roaming” estime la Commission européenne, équivaut à une perte de 2% du chiffre d’affaires des opérateurs en Europe.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

L'Union européenne, déterminée, saisit l'OMC contre les taxes chinoises sur l'acier