DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Slovénie, prochain candidat à une aide financière européenne ?


insiders

La Slovénie, prochain candidat à une aide financière européenne ?

En partenariat avec

L’Union européenne devra-t-elle bientôt voler au secours de la Slovénie comme elle l’a fait pour d’autres Etats membres ? Non, assure le gouvernement qui dit pouvoir redresser le pays seul. L’Union a donné deux ans, à Ljubljana pour mettre de l’ordre dans ses finances publiques. Mais ce n’est pas le seul défi que les autorités slovènes ont à relever. Elles doivent aussi définitivement enrayer la corruption. Un phénomène qui touche même les plus hautes instances de l’Etat. L’ancien Premier ministre Janez Jansa vient d‘être condamné à deux ans de prison pour corruption. Un fléau qui alimente en partie, le déclin économique frappant ce petit pays de l’UE. La très forte imbrication de la sphère politique et de la vie économique est une autre racine du mal.

Dans la vallée de Trzic près de la frontière autrichienne, par exemple, le fabricant de chaussures Peko tente de se maintenir à flot. L’entreprise détenue par l’Etat a besoin de plusieurs millions d’euros et espère qu’un investisseur privé lui apportera son soutien. Son PDG regrette l’emprise de l’Etat dans les affaires des sociétés, les autorités de Ljubljana devant être consultées pour la moindre décision à prendre au sein des entreprises.

La Slovénie pâtit aussi peut-être indirectement du coût du travail jugé trop élevé par certains entrepreneurs : le salaire minimum de 783 euros brut par mois est le plus élevé de tous les nouveaux Etats membres de l’Union, il est proche de celui des Etats-Unis et dépasse largement celui de l’Espagne, du Portugal ou encore de la Pologne.

Au sein de la population, la contestation s’est faite brusquement entendre dès novembre dernier à Maribor, deuxième ville du pays. Le mouvement s’est ensuite étendu à toute la Slovénie et a fini par faire chuter le gouvernement Jansa.

Retrouvez l’intégralité de l’interview (en anglais) de l’un des leaders de la contestation citoyenne en Slovénie, Sanjin Jasar de Maribor, en cliquant sur ce lien :
Bonus interview: Sanjin Jasar

Prochain article

insiders

Bonus interview : Sobhan, un réfugié iranien de la communauté baha'i