DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Schengen : les règles revues


Le bureau de Bruxelles

Schengen : les règles revues

Oui à des contrôles renforcés à l’extérieur mais la liberté de mouvement doit être respectée à l’intérieur de l’Union européenne. C’est le principe que viennent renforcer de nouvelles règles votées par le Parlement européen. Parmi les nouvelles mesures, la possibilité de contrôles inopinés aux frontières intérieures.

“ Les inspecteurs analyseront les problèmes de manque de sécurité, de procédures dans l’identification des personnes, et parfois aussi des problèmes de réintroduction illégale de frontières dans ce qui est censé être un espace sans frontières “, explique l’eurodéputé PPE Carlos Coelho.

Rétablir les contrôles reste possible en cas de menace grave pour l’ordre public ou la sécurité. La durée pourra même être portée à six mois. Mais gare aux amalgames, avertit la libérale Renate Weber :

“ Je suis totalement en faveur de la lutte contre le crime organisé et la lutte contre le terrorisme, mais la migration ne devrait jamais y être liée. La migration est un phénomène tout à fait différent. Il s’agit de gens qui pour des raisons diverses quittent leur pays et viennent dans l’Union européenne. “

Les règles sont aussi renforcées pour protéger les demandeurs d’asile. Pour l’eurodéputé Antonio Masip Hidalgo, une nécessité après certaines dérives vues notamment en Grèce :

“ Il est absolument décisif que nous ayons réussi à faire en sorte que lorsqu’un demandeur d’asile arrive pour la première fois en Europe, il ne soit pas arrêté et traité comme un prisonnier, qu’il ne soit plus traité comme un vulgaire criminel, mais qu’il soit traité avec considération. “

Les polices nationales et Europol auront désormais accès à la base de donnée Eurodac qui centralise les empreintes digitales des demandeurs d’asile. La commissaire européenne Cecilia Malmström dit néanmoins avoir veillé à un usage mesuré de ces données :

“ Nous avons travaillé avec le Parlement européen et nous avons veillé à ce que cet accès se fasse dans des conditions strictes, si la personne est recherchée pour criminalité ou pour terrorisme. “

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Accord de libre-échange avec les Etats-Unis : la France fait de la résistance