DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Egypte rompt ses liens diplomatiques avec la Syrie


Egypte

L'Egypte rompt ses liens diplomatiques avec la Syrie

Devant près de 20 000 partisans, le président Mohammed Morsi a annoncé la fermeture de l’ambassade du régime de Bachar al-Assad au Caire, et le rappel de son chargé d’affaires à Damas.

Dénonçant une campagne d’extermination en Syrie et appelant la communauté internationale à instaurer une zone d’exclusion aérienne, le président issu des Frères musulmans a mis en garde le Hezbollah: “Le Hezbollah doit quitter la Syrie. Je parle sérieusement. Il n’y a pas de place pour le Hezbollah en Syrie.” a-t-il déclaré.

La milice chiite libanaise du Hezbollah est un allié indéfectible du régime de Damas. Son aide s’est en effet avérée cruciale pour s’emparer de la ville de Qousseir, une ville stratégique située à proximité de la frontière avec le Liban. Elle a été reprise des mains des rebelles le 5 juin dernier après quinze jours de combats.

Washington a confirmé hier que ses avions de combat F-16 utilisés actuellement pour des exercices militaires conjoints avec Amman resteront sur le sol jordanien après les manoeuvres.

Il en est de même pour les missiles Patriot installés à la frontière syrienne. Ce dispositif peut permettre l’instauration d’une zone d’exclusion aérienne, qui violerait le droit international selon la Russie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'état de santé de Nelson Mandela s'améliore