DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grèce: réunion cruciale pour l'avenir de la coalition


Grèce

Grèce: réunion cruciale pour l'avenir de la coalition

Une menace d‘éclatement plane au-dessus de la coalition gouvernementale grecque, moins d’une semaine après la soudaine fermeture de l’audiovisuel public, l’ERT. Le Premier ministre conservateur Antonis Samaras a convoqué une réunion ce lundi en fin d’après-midi avec ses partenaires, les socialistes du Pasok et la gauche modéré Dimar. Les chefs de ces deux partis réclament la réouverture immédiate de l’ERT.
“Samaras fait du chantage”, “La coalition va tomber”, “Nous nous dirigeons probablement vers des élections anticipées”, titrent des journaux grecs.

Hier, pourtant, le Premier ministre a écarté l’idée d‘élections anticipées. Il a déclaré que sa décision de fermer l’ERT et son projet de relance d’un service audiovisuel public plus resserré démontraient le sérieux de la Grèce dans ses efforts de redressement des comptes publics.

L’ERT, ce sont cinq chaînes de télévision, 19 radios périphériques, 35 centres d‘émission et six studios à travers le pays. Le Pasok et le Dimar ont reconnu la nécessité de restructurer cet organisme vieux de plus de 60 ans, alourdi par le clientélisme. Sa fermeture ne cesse de provoquer des manifestations à Athènes et dans d’autres villes du pays. Des employés, contestant leur licenciement ont saisi le Conseil de l’Etat, la plus haute juridiction administrative.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'Irlande du Nord accueille le sommet du G8