DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grèce : soulagement au siège de l'ERT


Grèce

Grèce : soulagement au siège de l'ERT

Explosion de joie au siège de l’ERT, dans la banlieue nord d’Athènes, en apprenant la nouvelle de la réouverture temporaire du groupe. Si les employés ont remporté une bataille, ils n’ont pas pour autant gagné la guerre. La prudence est donc de mise. Les
2700 employés du groupe ne sont pas du tout assurés d‘être tous intégrés dans la nouvelle structure.

“ Bien sûr, nous nous sentons soulagés, dit cette journaliste, mais nous avons encore du chemin à faire. Nous devons discuter entre nous, consulter des avocats et décider de ce que nous allons faire. Rien n’est finalisé mais personnellement, je ne voudrais pas travailler au sein d’une ERT privée de ses productions musicales.”

“ Clairement, le problème reste politique et non pas technique, assure le directeur des service techniques. A partir du moment où toutes les procédures bureaucratiques sont suivies, nous pouvons émettre le signal dans un laps de temps de trois heures.”

La décision du gouvernement de fermer la radio-télévision publique il y a une semaine avait suscité de vive critiques de la part de plusieurs instances européennes.

“ Des sentiments mêlés donc pour les employés de l’ERT, rapporte Nicoleta Drouga, la correspondante d’euronews à Athènes. Ils ont surtout peur de voir leur ERT se transformer en quelque chose de différent de ce à quoi les téléspectateurs se sont habitués.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le G8 étale ses divisions sur la Syrie au sommet d'Enniskillen