DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Homosexualité: la Russie persiste et signe

Vous lisez:

Homosexualité: la Russie persiste et signe

Taille du texte Aa Aa

Moscou va interdire l’adoption d’enfants russes par des couples homosexuels ou des célibataires dont les pays autorisent le mariage entre personnes de même sexe. Le Parlement russe a voté ce mardi en deuxième lecture un projet de loi allant dans ce sens. Le texte doit être encore approuvé en troisième lecture à la Douma le 21 juin, puis à la Chambre haute avant d‘être signé par le président russe Vladimir Poutine. Actuellement, les mariages entre personnes de même sexe sont possibles dans 14 pays, dont le Canada, l’Espagne, et récemment la France.

“Nous ne sommes pas prêts à donner des enfants à des pays, qui ne peuvent pas assurer leur sécurité, a asséné Olga Batalina, vice-présidente du comité pour la famille, les femmes et les enfants à la Douma. (…) Nous sommes absolument opposés à l’adoption d’enfants russes par les couples de même sexe.”

Les positions russes vis-à-vis des homosexuels en font frémir plus d’un. Un rapport sollicité par le Conseil de l’Europe recommande à la Russie d’abroger les lois ou projets de loi incriminant ce que Moscou appelle la “propagande homosexuelle”, des textes jugés incompatibles avec les valeurs de la Convention européenne des droits de l’homme.
Le rapport fait les mêmes recommandations à l’Ukraine et rappelle que l’homosexualité n’a été dépénalisée qu’en 1993 en Russie.

Avec AFP et Reuters