Skip to main content

Dernière Minute
  • France : le gouvernement annonce un déficit public à 3,8% du PIB en 2014, puis 3% en 2015 (AFP)
  • L’EU demande à la Russie d’user de son influence pour mettre fin aux kidnappings et aux assassinats dans l’est de l’Ukraine (Reuters)
  • MH370: des débris retrouvés sur une plage du sud-ouest de l’Australie et sont examinés par les enquêteurs
Le Brésil s’enflamme contre la hausse du coût des transports et la facture du Mondial-2014
| Partager cet article
|

Images impressionnantes de cette marée humaine dans les rues de Rio de Janeiro. Encore plus spectaculaires, les scènes de guérilla urbaine comme l’attaque du parlement de l’Etat de Rio.

Ce qui n‘était au départ qu’une simple manifestation pacifique contre l’augmentation des tarifs des transports publics la semaine dernière s’est transformé en mouvement social de grande ampleur. Le Brésil n’avait pas connu pareille mobilisation depuis 1992.

A Rio, ils étaient 100 000 lundi à Rio à manifester pour dire stop aux dépenses engagées pour le Mondial 2014. Mais le rassemblement a dégénéré dans la soirée. Magasins pillés, voitures incendiées, cocktails molotov, la police a répliqué à coup de gaz lacrymogène et de balles en caoutchouc.

Même mobilisation à Brasilia la capitale, des manifestants ont réussi à grimper sur le toit du Parlement.Au total, 200.000 personnes ont protesté dans les grandes villes du pays..

“C’est un cri de la société contre la corruption qui est en train de ternir le pays explique un des manifestants. Je reconnais que certaines idées des manifestants sont erronées. Je ne soutiens pas à 100% ce mouvement, mais je pense que d’une certaine façon la société est fatiguée et va dire quelque chose. “

Les manifestants veulent montrer que le Brésil n’est pas seulement le pays du football et de la fête. Ils dénoncent le manque d’investissements dans la santé ou l‘éducation.

En pleine Coupe des Confédérations de football, sorte de répétition générale du Mondial dans un an, le Brésil est en train de prendre l’eau.

Copyright © 2014 euronews

Plus d'actualités sur :
| Partager cet article
|

Identifiez-vous
Merci d’entrer vos identifiants de connexion

ou Rejoignez la communauté euronews

Avez-vous oublié votre mot de passe ?