Fermer
Identifiez-vous
Merci d’entrer vos identifiants de connexion

ou Rejoignez la communauté euronews

Avez-vous oublié votre mot de passe ?

Skip to main content

Dernière Minute
  • Union européenne : plusieurs sources indiquent que la Commission européenne va proposer d’accueillir et de répartir 120 000 réfugiés de plus dans l’Union.
  • France : “Le gouvernement a entendu les agriculteurs”, déclare le président de la FNSEA, Xavier Beulin. Des nouvelles mesures d’aide ont été annoncées par le Premier ministre, Manuel Valls.
  • Cameroun : un double attentat-suicide a fait au moins une trentaine de morts et des dizaines de blessés à Kerawa, dans le nord du pays. Cette zone est sous la menace permanente des islamistes de Boko Haram.
Facebook Twitter Google+ Reddit

Les banques suisses, qui veulent régler une fois pour toute le problème des fonds américains non déclarés déposés dans leurs coffres, ont subi un revers mardi devant les députés suisses, qui ont refusé d’examiner en urgence une loi pour clore ce contentieux dans les délais exigés par Washington.
Les députés suisses ont en effet refusé à une large majorité de voter cette “Lex USA”, comme l’appellent ses détracteurs, contrairement aux sénateurs suisses qui ont donné leur aval la semaine dernière.
Le texte va donc faire la navette entre les deux chambres et la question devrait être tranchée définitivement avant la fin de la semaine.
Cette loi est destinée aux banques qui se trouvent dans le collimateur de la justice américaine, pour avoir accepté des fonds non-déclarés déposés par de riches clients américains, qui fraudaient ainsi le fisc.
La justice américaine réclame des noms, à la fois de clients et d’employés de banque, pour engager des poursuites.
Les banques suisses ayant accepté dans leurs coffres des capitaux américains non-déclarés risquent de très grosses amendes de la part de la justice américaine.

Plus d'actualités sur :