Fermer
Identifiez-vous
Merci d’entrer vos identifiants de connexion

ou Rejoignez la communauté euronews

Avez-vous oublié votre mot de passe ?

Skip to main content

|

Le tout dernier télégramme indien va être envoyé le 14 juillet prochain en Inde, 163 ans après le lancement de ce service longtemps très populaire dans le pays. Bharat Sanchar Nigam Limited (BSNL), l’entreprise d‘état de télécommunication en charge du télégraphe, a annoncé il y a quelques jours qu’elle mettrait fin à son service de télégramme le 14 juillet.
Les téléphones portables et SMS ainsi qu’Internet ont rendu le service caduque a expliqué à la presse Shamim Akhtar, directeur général de la branche télégramme de BSNL. L’entreprise perd environ 23 millions de dollars chaque année.

Le service est encore utilisé en Inde essentiellement en raison de son caractère officiel (il est reconnu comme preuve par les tribunaux), de sa rapidité et de sa disponibilité dans les endroits les plus reculés. La pauvreté explique aussi la longévité du télégramme en Inde face aux nouvelles technologie. Mais aujourd’hui, le gouvernement et les militaires sont les principaux utilisateurs du télégramme.

Le télégramme, utilisé depuis 1837, est arrivé en Inde en 1850. A son apogée, 60 millions de télégrammes étaient envoyés en Inde que ce soit vers l’Inde ou vers le reste du Common Wealth.

Dans le monde, la plus célèbre entreprise de télégraphie, l’américaine Western Union a mis fin a son activité télégramme en 2006, se tournant définitivement vers l’envoi d’argent à l‘étranger. Aujourd’hui, le télégramme survit essentiellement par Internet. Un service privé iTelegram permet d’envoyer des messages télégramme depuis le web partout dans le monde. Les coûts élevés — 20 euros + 0,71 euros par mot supposent une réelle motivation, légale probablement, des utilisateurs.

En France, le télégramme est toujours proposé dans les services professionnels et est toujours proposé sur la boutique orange en ligne et le site spécialisé telegramme.com.

Difficile dès lors de véritablement prédire la mort mondiale du télégramme tels que les médias anglophones l’ont fait ces derniers jours (de nombreux médias ont en effet titré ‘L’Inde enverra le dernier télégramme du monde le 14 juillet’) mais il est certain qu’avec la fermeture de ce service public d’envergure en Inde, c’est une page qui se tourne pour ce mode de communication emblématique de la première moitié du siècle dernier.

Copyright © 2014 euronews

Plus d'actualités sur :
|