DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Journée mondiale des réfugiés : la détresse des enfants syriens


Jordanie

Journée mondiale des réfugiés : la détresse des enfants syriens

Alors que l’on célèbre jeudi la journée mondiale des réfugiés, des jeunes Syriens du camp de Zaatari en Jordanie ont organisé un ballet de cerfs-volants pour alerter le monde sur leur situation extrêmement difficile. Avant de les lancer dans le ciel, ils ont écrit des messages à l’adresse des leaders mondiaux.

‘‘Voici mon message : les enfants sont massacrés sous vos yeux. J’ai vu mes amis se faire tuer. C’est injuste’‘, dit cette jeune femme.

Sur les 120 000 syriens qui vivent dans ce camp, plus de la moitié sont des enfants, âgés pour la plupart de moins de onze ans. ‘‘J’ai écrit : sauvez-nous. Je veux rentrer en Syrie, et ne plus être un réfugié’‘, dit un garçon.

Plus d’1,5 million de Syriens ont fui leur pays depuis le début de la guerre. Selon l’ONU, ce chiffre pourrait doubler d’ici la fin de l’année.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le dialogue américano-taliban exaspère Kaboul