DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La réserve fédérale américaine ne change rien à sa politique de soutien à l'économie


économie

La réserve fédérale américaine ne change rien à sa politique de soutien à l'économie

Comme prévu, la Fed, la Banque centrale américaine a laissé inchangé mercredi soir son principal taux d’intérêt qui reste proche de zéro. La Réserve Fédérale a également baissé sa prévision de croissance pour 2013 et l’a relevée pour 2014.
Et les économistes qui tablaient sur une poursuite des rachats massifs d’obligations publiques et d’actifs financiers liés à l’immobilier ont eu raison.
Les marchés financiers, fébriles, attendaient avec inquiétude les commentaires de la Fed. Ils sont désormais rassurés, jusqu‘à la prochaine réunion en juillet. L’institution américaine a confirmé qu’elle ne changera rien à sa politique tant que le chômage sera au dessus de 6,5%. Or sa nouvelle prévision du taux de chômage aux Etats Unis se situe entre 6,5 et 6,8% pour l’année 2014.
Chaque mois, la Banque centrale américaine achète pour 85 milliards de dollars d’obligations et d’actifs financiers liés à l’immobilier pour maintenir à un faible niveau les taux d’intérêt de long terme et donc soutenir l‘économie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

La Grande Bretagne pourrait punir pénalement les banquiers irresponsables