DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grèce : la coalition peine à s'entendre sur le sort de l'ERT

Vous lisez:

Grèce : la coalition peine à s'entendre sur le sort de l'ERT

Taille du texte Aa Aa

Les salariés de la radiotélévision publique ERT ont entamé leur neuvième jour de protestation contre la fermeture brutale des émetteurs, qui concerne quelque 2700 emplois. Adopté dans le cadre du plan d’austérité, le décret gouvernemental a depuis été suspendu par le Conseil d‘État, mais les principales chaînes de télévision n’ont toujours pas repris leurs diffusions.

Cette crise de l’audiovisuel public s’est transformée en une crise de gouvernance, les dirigeants de la coalition n’arrivant toujours pas à s’entendre sur les modalités d’une remise en service des antennes. Le Pasok et la Gauche démocratique réclament que le groupe rouvre exactement dans l‘état où il se trouvait avant sa fermeture, puis qu’il soit dégraissé, tandis que le Premier ministre conservateur Antonis Samaras est, lui, favorable à une ERT de transition, avec une trentaine de journalistes. Accusé de faire cavalier seul, il a proposé à ses partenaires de réviser l’accord gouvernemental de coalition pour un meilleur partage des pouvoirs. Une nouvelle réunion était prévue ce soir à Athènes.