DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les rebelles syriens mettent en garde contre une "catastrophe humanitaire"

Vous lisez:

Les rebelles syriens mettent en garde contre une "catastrophe humanitaire"

Taille du texte Aa Aa

En Syrie, les combats étaient intenses ce jeudi à Alep et dans la banlieue de Damas selon des vidéo amateurs diffusées sur internet. Les rebelles réclament des armes lourdes ainsi qu’une zone d’exclusion aérienne après l’intensification des opérations de l’armée syrienne régulière aidée par le Hezbollah libanais. “Nous avons besoin de missiles sol-air de courte portée MANPAD, de missiles antichars, de mortiers, de munitions (…) de gilets pare-balles et de masques à gaz”, a déclaré à l’Agence France Presse le porte-parole de l’Armée syrienne libre Louaï Mokdad, qui a souligné le risque d’une “véritable catastrophe humanitaire”.

La participation du mouvement chiite libanais au conflit syrien, elle, est vue d’un mauvais oeil par le président libanais. Le chef de l’Etat voisin de la Syrie a demandé aux militants du Hezbollah de rentrer au Liban.
Une importante bataille se joue dans les banlieues sud et est de Damas, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme.
Par ailleurs, l’Unesco a inscrit sur sa liste du patrimoine en danger six sites syriens historiques menacés par les combats, notamment la vieille ville d’Alep, l’oasis de Palmyre, des villages antiques du nord de la Syrie et le Crak des Chevaliers, une forteresse datant de l‘époque des croisades.

Avec AFP et Reuters