DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La contestation sociale s'amplifie au Brésil

Vous lisez:

La contestation sociale s'amplifie au Brésil

Taille du texte Aa Aa

Au Brésil, les manifestations ont redoublé de vigeur malgré l’annulation de la hausse des prix du transport dans une dizaine de villes. Le tarif du ticket de bus n’aura donc été que l‘étincelle déclenchant un mouvement social bien plus profond.

Ces centaines de milliers de Brésiliens réclament en fait de meilleurs services publics notamment dans le domaine de la santé et de l‘éducation. Ils dénoncent la corruption et les investissements faramineux dans les préparatifs de la Coupe du Monde et des Jeux Olympiques de Rio.

La violence policière a aussi fortement contribué a amplifier ce mouvement social au départ minoritaire.

“C’est la police qui est violente, elle nous attaque au gaz. Ici, ce sont les habitants, les familles, il y a des enfants, des personnnes âgées. Tout le monde défend ses droits, on veut rien de plus que la justice.” dit ce manifestants, applaudi par la foule.

Les manifestations pour la plupart non violentes mêmes si quelques échauffourées éclatent parfois entre des groupes de jeunes et la police. Un manifestant est mort dans l’Etat de São Paulo, écrasé accidentellement par un automobiliste.

Ce mouvement a éclaté alors que le Brésil accueille la Coupe des Confédérations. Prévoyant sans doute de nouvelles manifestations, la présidente Dilma Rousseff a annulé un voyage au Japon prévu la semaine prochaine.