DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Gauche démocratique claque la porte du gouvernement grec

Vous lisez:

La Gauche démocratique claque la porte du gouvernement grec

Taille du texte Aa Aa

Après les menaces, les faits. La Gauche démocratique (Dimar) a décidé de retirer ses ministres du gouvernement grec. Un signe de protestation après l‘échec des négociations sur la réouverture de l’audiovisuel public (ERT). Il y a dix jours, le Premier ministre, Antonis Samaras, avait ordonné la fermeture de l’ERT, invoquant des raisons budgétaires, une mesure jugée brutale par certains élus. “Pour nous c’est un problème de légalité démocratique”, a expliqué Fotis Kouvelis, le dirigeant du plus parti de la coalition avec 14 élus au Parlement.
Une majorité que Dimar continue de soutenir malgré son retrait. En conséquences, il ne devrait pas y avoir d‘élections anticipées. Mais la situation demeure plus confuse qu’auparavant pour les citoyens.

“Je suis perdu, vraiment perdu.
D’un côté, je ne souhaite pas replonger dans l’incertitude, mais de l’autre, la situation actuelle n’est pas bonne. Il y aura encore des licenciements, de la récession, on avait de l’espoir, mais c’est bien une catastrophe qui pourrait nous tomber dessus.”, explique ce résident d’Athènes.

L’autre parti de la gauche, le PASOK, avait pourtant tenté de convaincre ses alliés de ne pas se retirer en raison de la fragilité du contexte politique.