DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Singapour : l'indice de pollution bat tous les records


Singapour

Singapour : l'indice de pollution bat tous les records

L’indice de pollution à Singapour a atteint l’indice 400, dépassant très largement le seuil jugé dangereux pour la santé publique. La cité-Etat est plongée dans un brouillard de fumée à l’odeur âcre, qui inquiète de plus en plus ses habitants. Les masques de protection sont pris d’assaut.

“Au début, je pensais que ce n‘était pas sérieux. Mais plus le temps passe, et plus le brouillard est épais. Cela semble très dangereux”, explique une étudiante.

Ce nuage de fumée provient des cultures sur brûlis pratiquées largement sur l‘île indonésienne de Sumatra. Outre Singapour, la Malaisie est également touchée par cette pollution “Ça devient très sérieux. Nous allons recommander la fermeture temporaire des écoles’‘, explique le ministre malaisien de la Santé.

Singapour et la Malaisie ont sommé les autorités indonésiennes à mettre un terme aux feux de forêt, qui pourraient causer plusieurs semaines de pollution. Jakarta a donc sorti les grands moyens : des hélicoptères ont largué des aérosols dans les nuages dans l’espoir de faire tomber une pluie providentielle.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'un des joyaux de Riga en proie aux flammes