DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Qatar : des armes seront livrées aux insurgés syriens


Syrie

Qatar : des armes seront livrées aux insurgés syriens

“Il faut fournir d’urgence tout matériel nécessaire à l’opposition syrienne”: cette déclaration commune des pays se disant “Amis du peuple syrien” parle, sans la nommer, d’une livraison d’armes aux insurgés. L’aide militaire, a-t-il été précisé à la réunion de Doha, au Qatar, sera donnée via le Conseil militaire de l’Armée syrienne libre.
“La force est nécessaire pour obtenir la justice, a expliqué le Premier ministre du Qatar, Hamad ben Djassim al-Thani. La fourniture d’armes est le seul moyen d’obtenir la paix dans le cas de la Syrie”.

Les onze pays réunis au Qatar, dont les Etats-Unis et la France, ont également condamné l’intervention du Hezbollah libanais et de combattants iraniens dans le conflit syrien. La Russie, pour sa part, croit plutôt à une nouvelle conférence de Genève, visant à trouver une solution politique. “Si notre but est cette conférence de Genève, alors nous devons éviter toute discussion qui mènerait à l‘établissement d’une zone d’exclusion aérienne, a déclaré Sergueï Lavrov, le chef de la diplomatie russe. Nous devons aussi éviter les résolutions unilatérales présentées devant l’Assemblée générale de l’ONU”.
La rébellion syrienne réclame avant tout des armes anti-chars et anti-aériennes pour lutter d‘égal à égal avec l’armée de Bachar al-Assad.
L’Arabie saoudite a indiqué lors de la réunion de Doha qu’elle avait commencé à livrer ce type d’armes aux insurgés.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Grèce : le FMI optimiste malgrè la crise politique