DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Angela Merkel, raillée pour ses promesses électorales

Vous lisez:

Angela Merkel, raillée pour ses promesses électorales

Taille du texte Aa Aa

Angela Merkel fait-elle des promesses en l’air ? A trois mois des législatives de septembre, la chancelière est critiquée de toutes parts après ses généreux engagements électoraux, qui excluent principalement toute hausse d’impôts. L’opposition dénonce un “conte de fée”, une “escroquerie” et même dans son camp, les annonces sont mal comprises.

“Le 22 septembre, dit-elle, c’est une décision importante à prendre pour notre pays. Il s’agit de décider si l’Allemagne reste sur la voie du succès ou (et on doit le dire ainsi) si ce sera le déclin avec l’opposition sociale démocrate/Verts.”

La hausse des allocations familiales, des retraites des mères de famille, un calcul des impôts favorisant les familles, autant d’annonces auxquelles l’opposition ne croit pas:

“La première campagne électorale à laquelle j’ai participé c‘était en 1969, dit le candidat social démocrate Peer Steinbrück, et depuis je n’ai pas vu un seul chancelier présenter un programme si peu ambitieux.”

Ce programme dont le but est aussi d’assurer la réélection d’Angela Merkel, très populaire ici, va pourtant à l’encontre de la politique européenne de l’Allemagne, chantre de la rigueur budgétaire. Selon les derniers sondages, majorité et opposition sont à égalité pour les intentions de vote.