DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Barroso réplique à Montebourg et met en garde contre les discours souverainistes


monde

Barroso réplique à Montebourg et met en garde contre les discours souverainistes

Après les attaques d’Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif français, le président de la Commission européenne réplique. José Manuel Barroso a dénoncé ce lundi des propos anti-européens qui se développent en France. Le Portugais a déclaré : “Certains souverainistes de gauche ont exactement le même discours que l’extrême droite.”

Barroso estime aussi qu’il serait bon que “certains responsables politiques comprennent que ce n’est pas en attaquant l’Europe et en essayant de faire de la Commission le bouc émissaire de leurs difficultés qu’ils arriveront très loin”. Même son de cloche pour le commissaire européen française Michel Barnier qui en a “assez d’entendre des hommes et des femmes politiques de droite et de gauche dire que c’est la faute des autres, de se défausser, de chercher des boucs émissaires”.

“Réactionnaire” contre “totalement archaïque”

Dimanche, Arnaud Montebourg avait jugé les institutions européennes incapables de défendre l’intérêt des peuples européens et responsables de la montée des souverainismes. Le ministre français est même allé jusqu‘à qualifier le président de la Commission de Bruxelles de “carburant du Front national et de Beppe Grillo”.

Le ministre du Redressement productif a fustigé “toute cette classe dirigeante” qui a mené l’Europe “dans sa propre récession”.

Quelques jours plus tôt, Barroso avait qualifié la position française sur l’exception culturelle de “complètement réactionnaire” avant de revenir sur ses propos. “

Les réactions avaient été vives”:http://fr.euronews.com/2013/06/19/la-france-reactionnaire-la-polemique-se-poursuit/, à gauche comme à droite, dans la classe politique française.

L’ancien Premier ministre Alain Juppé avait alors traité le patron de Bruxelles de “totalement archaïque” avec “une vision du monde qui doit dater des années 58”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Bulgarie : vague d’arrestations après dix jours de manifestations,