DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Brésil: la mobilisation faiblit


Brésil

Brésil: la mobilisation faiblit

Au Brésil, le mouvement de contestation a rassemblé nettement moins de monde ce week-end, notamment hier, comparé à la semaine dernière. 4000 personnes ont manifesté près de la célèbre plage de Copacabana à Rio de Janeiro, selon la police. Elles ont dénoncé un projet de réforme constitutionnelle prévoyant de retirer le pouvoir d’enquêter aux parquets. Une réforme qui contribuerait à favoriser l’impunité des corrompus, d’après les protestataires.
“Je veux que les corrompus ne soient plus dans le pays, indique une manifestante, Maria Luciente.Je travaille pour la fonction publique et je défends mon institution. Je veux qu’on continue à enquêter sur la corruption dans ce pays.”
“Le gouvernement brésilien a peur de nous, ajoute Jose Helu. C’est à nous que Brésil appartient. Les Brésiliens veulent accueillir la Coupe du Monde mais pas avec l’argent public”.

L’indignation est grande face aux sommes colossales dépensée pour l’organisation du Mondial, 11 milliards d’euros, alors que les services publics des transports, de la santé ou de l‘éducation sont négligés.
Via les réseaux sociaux sur internet, les protestaires appellent à paralyser le pays le 1er juillet.

Avec AFP et AP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'Equateur analyse la demande d'asile de Snowden