DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Contestation post-électorale en Albanie


Albanie

Contestation post-électorale en Albanie

Qui a gagné les législatives en Albanie ? Au lendemain du scrutin, pas encore de réponse. Les opérations de comptage sont toujours en cours. Et, problème, les deux principaux partis revendiquent la victoire. C’est le même scénario que lors des précédents scrutins, notamment les législatives de 2009, avec un bras-de-fer entre une opposition menée par les socialistes et une majorité de droite.

Après le dépouillement d’un tiers de bulletins de vote, l’opposition semble en tête. Le chef du parti socialiste, Edi Rama, ancien maire de la capitale, a même appelé son rival, Sali Berisha, à reconnaître sa défaite. Mais l’actuel Premier ministre n’a pas l’intention de s’avouer vaincu. A 69 ans, Sali Berisha a été tour à tour, président puis Premier ministre.

L’Union européenne suit de près le déroulement du processus électoral dans ce petit pays des Balkans. L’Albanie aspire à entrer un jour dans l’Union. Mais Bruxelles a déjà rejeté deux fois par le passé la demande d’adhésion de l’Albanie, estimant que le pays ne remplissait pas les conditions en matière démocratique.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Silvio Berlusconi : 20 ans de procès