DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Deuxième jour de violences liées au conflit syrien dans le sud du Liban


Liban

Deuxième jour de violences liées au conflit syrien dans le sud du Liban

Au moins quinze personnes, dont douze militaires libanais, sont morts dans des échanges de tirs avec des militants sunnites radicaux près de la ville de Saïda.

Les heurts ont éclaté après l’arrestation d’un partisan du cheikh Ahmed al Assir, un imam sunnite radical hostile à
l’intervention militaire du Hezbollah chiite en Syrie. Ses partisans ont riposté en ouvrant le feu sur un barrage militaire.

Les tirs se poursuivraient en ce moment et les partisans du Cheikh Hassir seraient retranchés dans une mosquée de la banlieue de Saïda.

Cela fait déjà plussieurs semaines que les tensions liées au conflit syrien, tout proche, couvent dans cette ville libanaise à majorité sunnite.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'Equateur analyse la demande d'asile de Snowden