DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Liban: l'armée prend le contrôle du QG d'un imam radical sunnite


Liban

Liban: l'armée prend le contrôle du QG d'un imam radical sunnite

L’armée libanaise a pris le contrôle ce lundi soir d’une mosquée dans la ville de Saïda. Cette mosquée servait de quartier général à un imam radical sunnite et à ses partisans armés. Les combats ont duré deux jours et fait plusieurs dizaines de morts et de blessés dans les deux camps. Certaines sources affirment que l’imam, Cheick Ahmad al-Assir, a été blessé. En tout cas, l’homme a réussi à fuir la zone.

Il s’agit des affrontements les plus graves au Liban depuis le début de la guerre dans le pays voisin, la Syrie. Car c’est bien la crise syrienne qui est à l’origine de ces violences. Cheick Ahmad al-Assir est ouvertement opposé à Bachar al-Assad et à son allié le mouvement chiite libanais Hezbollah. Et il dénonce également l’inaction de l’armée libanaise face aux agissements du Hezbollah.

Ce dimanche, un des partisans de Cheick Al-Assir a été arrêté. Les miliciens ont riposté, en ouvrant le feu sur un barrage militaire. Dès lors, l’armée a décidé d’intervenir contre le QG du prédicateur, dans la mosquée de Saïda. Les soldats auraient mis la main sur une importante quantité d’armes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Passation de pouvoir au Qatar