DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Silvio Berlusconi : 20 ans de procès


Italie

Silvio Berlusconi : 20 ans de procès

Silvio Berlusconi finira-t-il sa vie en prison ? Pourra t-il un jour revenir sur la scène politique?

Lui en tous cas jusqu’a présent n’en a jamais douté. Jamais non plus ne s’est il remis en cause.

“Chers amis, comme vous le savez tous, les tempêtes ne me font pas peur. En 17 ans, j’ai vu beaucoup de choses, et on a essayé par tous les moyens pour m‘écarter de la politique, et de l’histoire” disait-il début 2011.

Depuis son arrivée au pouvoir en 1994, il n’a jamais cessé d’avoir à faire à la justice. Corruption, fraude fiscale, usage de faux… Dès les premières années de son mandat, il fera l’objet de 3 condamnations, pour un total de 6 et demi de prison. Il est à chaque fois acquitté, ou bénéficie de prescription.

Aujourd’hui 3 procès sont encore en cours. Mediaset, son empire médiatique, toujours détenu par sa famille. L’affaire éclate en 2005. Mediaset est soupçonné d’avoir artificiellement gonflé le prix des droits de diffusion de films avant leur revente

L’opération aurait permis le détournement de 35 millions d’euros et 8 millions d’euros d‘évasion fiscale. Il a été condamné en première instance puis en appel le 8 mai dernier à un an de prison ferme et 5 ans d’inéligibilité. La cour de cassation devra trancher d’ici l’automne. La décision est attendue avant la prescription et Berlusconi pourrait cette fois effectuer sa peine.

Ce ne sera sans doute pas le cas dans le procès Unipol. Le 7 mars, Berlusconi était condamné à un an de prison pour violation du secret d’instruction dans le procès du rachat de la banque Unipol. L’affaire n’en est qu‘à ses débuts, et le temps que les recours soient épuisés, la prescription sera sans doute prononcée.

Il faut dire aussi qu’en Italie, lorsque le condamné est âgé de plus de 75 ans et que les peines sont inférieures à 2 ans, elles ne sont généralement pas exécutées.

En revanche, le fameux Rubygate risque de causer au cavaliere un vrai problème. Dans ce dossier, il est accusé d’avoir eu des relations sexuelles tarifées avec une mineure et usé de son pouvoir de premier ministre pour la faire relâcher alors qu’elle avait été arrêtée pour vol. La prescription sera atteinte en 2020. D’ici là tous les recours possibles seront sans doute employés.

C’est cette affaire plus que toutes les autres qui pourrait sonner le glas de la carrière politique de l’increvable phénix. Peut être n’ira t-il jamais en prison, mais il semble désormais très improbable de le voir revenir au pouvoir.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Pakistan: l'ex-président Musharraf sera jugé pour "haute trahison"