DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Suède : des transsexuels demandent 5 millions d'euros de réparation à l'État


Suède

Suède : des transsexuels demandent 5 millions d'euros de réparation à l'État

Près de 150 transsexuels suédois ont déposé ce lundi une demande de réparation. Ils accusent les autorités de les avoir stérilisés de force lors des changements de sexe entre 1972 et 2012. Le montant des préjudices s‘élève à près de cinq millions d’euros. Les plaignants demandent également des excuses officielles de l‘État.

La Fédération nationale pour les droits des homosexuels, bisexuels et transsexuels a indiqué avoir déposé la demande devant le Chancelier de la Justice, l’autorité indépendante qui prend position sur les sollicitations en matière d’indemnisation.

La fédération demande 34 000 € (300 000 couronnes suédoises) pour chacune des 142 personnes concernées. Ce montant “point de départ” est basé sur celui déterminé par la Cour de Justice européenne. En 1999, le Parlement suédois a adopté une loi qui prévoit d’indemniser à hauteur de 20 000 € les victimes de stérilisations de force entre 1935 et 1996. Pourtant, la loi est restée en vigueur jusqu’en… 2013 !

Depuis 1972 en Suède, tout transsexuel devait subir obligatoirement une opération de stérilisation irréversible en échange d’un nouvel état civil. Les associations LGBT souhaitent désormais que le gouvernement prenne “une initiative en la matière” et demande “des excuses et une indemnisation”. Mais selon le chef du gouvernement conservateur Fredrik Reinfeldt, des excuses ne sont “pas à l’ordre du jour”.

Si le dossier ne concerne que 142 personnes qui se sont manifestées, elles seraient prés de 800 à avoir été stérilisée de force selon la fédération de défense des droits des transsexuels ; 500 selon les chiffres officiels.

(avec agences)

Prochain article

monde

Deuxième jour de violences liées au conflit syrien dans le sud du Liban