DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Chine : le marché du luxe toujours aussi dynamique


économie

Chine : le marché du luxe toujours aussi dynamique

Luxury China 2013 : le salon du luxe vu par les chinois, expose à Shanghaï des objets aussi historiques que la chaise royale exécutée pour le 60éme anniversaire du règne de la reine Elizabeth II. Le trône de la reine, conçu et réalisé par un le chinois Shi Jon et estimé à 125.000 euros.

Les marques suisses sont bien sûr présentes à Shanghaï avec leurs montres de luxe qui sont de plus en plus populaires en Chine.

La Chine devrait représenter 1/3 du marché mondial du luxe en 2015.

“Je pense que les chinois sont de plus en plus importants pour le marché du luxe, affirme Amarildo Pilo, fabricant de montres suisses. Et la civilisation mondiale est faite comme ça : plus nous en savons sur les produits, plus notre intérêt est grand et plus nous aimons les originaux”.

Toutes les grandes marques mondiales du luxe sont présentes à Shanghaï et ce salon a pour objectif de renforcer cette présence international sur le marché chinois du luxe.

“Il y a encore pas mal de gens qui pensent que les produits les plus chers sont les meilleurs, explique Zhai Wenjing, l’ogranisatrice du salon. Peut-être cherchent-ils le symbole de leur identité. Mais pour ceux qui recherche une qualité de vie et un certain goût, ils feront plus attention à la spécificité et à la valeur spirituelle des produits de luxe personnalisés”.

A côté d’objets tout à fait délirants comme ce piano – chacun ses goûts, le salon de Shanghaï a attiré près de 90 des plus grands noms du luxe mondial en provenance de 12 pays. Le potentiel du marché chinois des produits de luxe est immense pour les grandes marques. Ces quatre dernières années, sa croissance annuelle s’est inscrite dans une fourchette allant de 16 à 20% selon l’institut Mc Kinsey.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Hongrie, nouvelle baisse du loyer de l'argent