DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Snowden en transit à l'aéroport de Moscou (Poutine)


Russie

Snowden en transit à l'aéroport de Moscou (Poutine)

Edward Snowden, l’informaticien poursuivi pour espionnage, se trouve à l’aéroport de Moscou, dans la zone de transit. C’est en tout cas ce qu’a affirmé ce mardi le président russe. Cette déclaration de Vladimir Poutine lève donc une partie du mystère autour de la fuite de ce consultant informatique invisible depuis dimanche.

“Monsieur Snowden est effectivement arrivé à Moscou, a indiqué le dirigeant russe. Sa venue était totalement inattendue. Il est considéré comme un passager en transit. A ce titre, il n’a pas besoin de visa. Il a le droit de s’acheter un billet et de s’envoler là où il veut. Il n’est pas franchi de frontière. Il n’a donc pas besoin de visa. Les accusations formulées contre la Russie sont insensées. C’est un passager en transit. Nos agences de sécurité n’ont aucun lien avec lui. Concernant une éventuelle extradition, nous ne pouvons extrader des ressortissants étrangers que vers les pays avec lesquels nous avons signé des accords en ce sens.”

Et Vladimir Poutine d’ajouter : “Plus vite Edward Snowden choisira une destination, mieux cela vaudra, pour lui et pour la Russie”.

Cet Américain est poursuivi pour avoir divulgué des informations confidentielles sur le programme de surveillance des Etats-Unis. Il a quitté dimanche Hong-Kong, où s‘était réfugié. Les Etats-Unis déplorent le fait qu’il ait pu librement quitter ce territoire administré par la Chine. Les autorités chinoises ont-elles fait preuve de complaisance ?
Pékin dénonce cette insinuation. “Les Américains n’ont aucune raison de mettre en question la manière avec laquelle le gouvernement de Hong Kong gère ses affaires conformément à la loi”, a déclaré ce mardi la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hua Chunying.

Plusieurs sources indiquent qu’Edward Snowden pourrait trouver à terme refuge en Equateur. Ce pays d’Amérique latine accueille déjà un autre pourfendeur des secrets américains, Julian Assange, fondateur de Wikileaks, réfugié depuis un an dans l’ambassade de l’Equateur à Londres.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

monde

Scandale de travail non déclaré dans les abattoirs allemands