DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Deuxième jour de grève à la tour Eiffel


France

Deuxième jour de grève à la tour Eiffel

Pas de chance pour les touristes qui se sont présentés ce mercredi au pied de la Tour Eiffel : impossible de visiter ce célèbre monument parisien. La raison ? un mouvement de grève, entamé ce mardi. La CGT a déposé la semaine dernière un préavis de grève, afin de faire pression pour obtenir une hausse des salaires et de meilleures conditions de travail. “Cela fait plusieurs années qu’on déplore une mauvaise gestion des travaux qui a un impact grave sur l’exploitation du monument, sur l’accueil des visiteurs et sur nos conditions de travail”, explique Mathieu, de la CGT.

Des négociations sont en cours pour régler ce conflit. Et pendant ce temps, les touristes sont partagés entre déception et colère. “Vraiment, c’est trop bête ! On n’est là que pour une journée à Paris, explique Nicole, touriste australienne. C’est pas de bol : on ne peut pas monter sur la Tour Eiffel et ça nous bloque pour d’autres visites”.

“On est déçu !”, lance Jamie, Américaine. “On a dépensé de l’argent pour venir à Paris, et on ne peut pas monter sur ce monument qui est pourtant un de ceux qui attire le plus de monde”, se désole-t-elle.

La Tour Eiffel attire chaque jour près de 30 000 curieux. Ce qui en fait un des sites les plus visités au monde, au même titre que Times Square à New York, la Grande muraille de Chine ou les chutes du Niagara.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Brésil: les syndicats annoncent une grève le 11 juillet