DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nelson Mandela: Angoisse et tristesse des Sud-Africains


Afrique du Sud

Nelson Mandela: Angoisse et tristesse des Sud-Africains

Devant la clinique de Pretoria, le balai est incessant. Face à une mémorial improvisé, de nombreux Sud-Africains sont venus prier pour Nelson Mandela. Ils sont venus aussi lui dire au revoir. Car plus les heures passent, plus le décès du père de la nation sud-africaine semble imminent. Le peuple de Mandela vient d’en prendre conscience. La tristesse est immense.

“Je viens de terminer mon jogging matinal et je suis venu présenter mes respects au plus grand homme du monde. Je ne m’attendais pas à cela”, dit un homme des sanglots dans la voix.

“Nous allons accepter. Au lieu de pleurer, nous allons célébrer l’héritage que nous laisse ce vieil homme. Nous devons le célébrer. Il est notre icône, notre héros”, dit un autre.

Pendant que des enfants chantent Madiba, au chevet de Nelson Mandela, sa famille se dispute déjà sur le lieu de son inhumation. Certains proches plaideraient pour le village de Mvezo, où le prix de Nobel de la Paix est né. Nelson Mandela, lui, avait d’ores et déjà souhaité vouloir être enterré dans le village de Qunu, au sud du pays, là où il dit avoir passé les plus belles années de son enfance.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Deuxième jour de grève à la tour Eiffel