DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Durcissement du mouvement étudiant et de la répression au Chili


Chili

Durcissement du mouvement étudiant et de la répression au Chili

Au Chili, des étudiants en grève ont été expulsés par la police dans une vingtaine d‘écoles de Santiago la capitale. Ils les occupaient depuis des semaines, et ces établissements doivent servir de bureaux de vote pour les primaires de la présidentielle ce dimanche. Le mouvement étudiant manifeste régulièrement depuis deux ans pour réclamer une éducation gratuite et de qualité.

La maire de Santiago, Carolina Toha, était opposée à ces expulsions: “C’est une nuit très triste.” a-t-elle déclaré. “Je pense qu’un effort supplémentaire aurait du être fait pour éviter cela. En particulier, je crois que le gouvernement a cherché cette situation plutôt qu’il n’a essayé de l’empêcher.”

Mercredi, des dizaines de milliers d‘étudiants ont défilé à Santiago et à Concepción. Selon les organisateurs, ils étaient 100 000 dans le centre de la capitale. Des barricades ont été érigées autour des lycées et des universités, provoquant d‘énormes embouteillages. C‘était la sixième marche du genre depuis le début de l’année. Une centaine de personnes ont été interpellées.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Visite symbolique de Barack Obama sur l'île sénégalaise de Gorée