DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grève générale au Portugal, le pays tourne au ralenti


Portugal

Grève générale au Portugal, le pays tourne au ralenti

Le Portugal tourne au ralenti ce jeudi, en raison d’une grève générale de 24 heures. C’est la quatrième journée d’action de ce genre en deux ans. Les transports sont particulièrement touchés: pas de train ni de métro, peu d’avions. Des perturbations sont également constatées dans les hôpitaux et les écoles.

Ce mouvement a été initié par les deux principaux syndicats du pays. “La majorité des travailleurs est en grève, dit Abilio Carvalho, représentant syndical. On est absolument contre la politique de rigueur de ce gouvernement qui n’a rien voulu entendre jusqu‘à présent. Ce qui se passe au Portugal est vraiment grave”.

La mobilisation est plus forte dans la fonction publique que dans le secteur privé.

“Bien sûr ils ont le droit de faire grève, commente une habitante de Lisbonne, mais ils devraient penser à mettre en place un service minimum”.

“Moi, je ne fais pas grève, déclare Maria, autre habitante de la capitale. Je dois travailler, sinon, je ne serai pas payée, et ça, je ne peux pas me le permettre !”

Plusieurs défilés étaient organisés ce jeudi dans les grandes villes, comme lors de la mobilisation le 15 mars denier.

Cette journée de grève intervient alors que des représentants des bailleurs de fonds se trouvent actuellement au Portugal pour une mission d‘évaluation.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Egypte : l'opposition reste sourde à l'appel au dialogue du président