DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hilma af Klint, pionnière de l'art abstrait

Vous lisez:

Hilma af Klint, pionnière de l'art abstrait

Taille du texte Aa Aa

L’artiste suédoise Hilma af Klint fait une entrée magistrale au musée d’art contemporain Hamburger Banhof de Berlin. Une exposition qui, avec près de deux cent peintures, la présente comme l’une des fondatrices de l’art abstrait du XXème siècle, plusieurs années avant Kadinsky, Mondrian ou Malevich… Des peintres lontemps considérés come les pionniers de ce mouvement.

Pour le directeur du musée, Udo Kittelmann, le travail d’Hilma est passionant à bien des égards : “Ces oeuvres sont incroyablement optimistes. Elles sont pleines de lumière et d’espoir. Et c’est rare dans l’art, particulièrement dans l’art allemand, qui est plus souvent noir et lourd. Ce sont des oeuvres pleines d’espoir, encore au XXIème siècle.”

Hilma af Klint est née à Stockolm en 1862. Ses débuts sont classiques, avec des portraits et des paysages, mais l’artiste mène en réalité une double vie. Elle peint en secret de grands tableaux abstraits empreints de spiritualité, et inspirés par les sciences naturelles et les mathématiques. On est bien loin de la norme artistique de l‘époque. C’est un secret bien gardé, puisque ses oeuvres ne seront dévoilées que vingt ans après sa mort, dans les années 80. “Elles auraient pu être réalisées à l‘époque du pop art des années 60. Ou même dans les années 80. Elles ne ressemblent vraiment pas à des peintures qui ont un sicècle”, explique Iris Muller-Westermann, la conservatrice du musée.

La première rétrospective de son oeuvre absraite a été organisée au Modern Museum de Stockholm en avril dernier. Un succès immédiat, avec quelques 150.000 visiteurs. Après Berlin, les tableaux iront à Malaga en Espagne puis au Danemark…