DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une grève générale très suivie au Portugal, sous les yeux de la Troïka

Vous lisez:

Une grève générale très suivie au Portugal, sous les yeux de la Troïka

Taille du texte Aa Aa

C’est contre les politiques d’austérité que les deux confédérations syndicales du pays ont organisé manifestations et débrayages ce jeudi.

Ainsi, cinq millions de personnes auraient participé à cette deuxième grève nationale organisée conjointement depuis celle de novembre 2011.

“On ne peut plus supporter l’austérité, trop c’est trop, s’exclame cette manifestante. Je suis sans emploi, pour la seconde fois, les commerces ferment, il n’y a nulle part où travailler”.

Une semaine de travail qui passe de 35 à 40 heures, 30.000 postes supprimés : pas question pour les fonctionnaires portugais de laisser passer ça… Et l’occasion aussi d’une belle démonstration de force, au moment où la Troïka des bailleurs de fond du pays est à Lisbonne pour travailler sur le plan de sauvetage financier de 78 milliards accordé en mai 2011.

Les politiques de rigueur ont, de fait, entraîné une récession plus importante que prévu, 2,3% cette année.