DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Egypte : une marée humaine contre Morsi


Egypte

Egypte : une marée humaine contre Morsi

Un an jour pour jour après la prise de fonction du chef de l’Etat, ses opposants lui ont répondu hier dans les rues.

Au Caire et à Alexandrie, plus d’un million de personnes ont
manifesté pour dénoncer ses dérives autoritaires et réclamer son départ.

Une mobilisation sans précédent depuis 2011 mais ternie par des affrontements entre partisans et adversaires du régime, qui ont fait au moins sept morts et près de 600 blessés.

“Nous sommes le peuple qui a tant souffert de la gouvernance des frères musulmans. Nous résisterons jusqu‘à ce qu’ils laissent notre pays et qu’ils partent avec leur injustice”, dénonce cette femme.

“C’est une révolution pour remettre les choses dans l’ordre. Le jour viendra où le droit sera rétabli en faveur des gens qui n’ont toujours pas vu de changement par rapport à l‘époque Moubarak”, estime cet homme.

Le siège national des Frères Musulmans a été pris pour cible. La présidence a réagi en affirmant que “le dialogue était la seule façon de parvenir à une entente” et elle s’est dite “ouverte au lancement d’un véritable et sérieux dialogue national”.

“L’opposition avait promis des millions de manifestants. Cela s’est concrétisé par la participation d’Egyptiens de tous âges. Ils ont renvoyé la balle dans le camp du président, dont ils attendent désormais les prochaines décisions”, selon notre correspondant au Caire, Mohammed Shaikhibrahim.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Brésil : la fin de la Coupe des Confédérations marquée par des violences