DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Tour de France : Gerrans surprend Sagan


Sport

Tour de France : Gerrans surprend Sagan

L’Australien Simon Gerrans remporte la troisième étape du Tour de France, la dernière disputée sur les routes corses. Il s’impose au sprint à l’issue des 145 kilomètres parcourus le long de la Méditerranée, entre Ajaccio et Calvi, dans des paysages de carte postale.

5 hommes se sont échappés dès le premier kilomètre : les Français Cyril Gautier, Sébastien Minard et Alexis Vuillermoz, le Néerlandais Lieuwe Westra et l’Australien Simon Clarke. Ils ont tenu tête au peloton jusque dans la dernière ascension du jour, le col de Marsolino classé en deuxième catégorie.

Le Français Pierre Rolland est passé en tête au sommet pour conforter son maillot à pois de meilleur grimpeur, tandis que les purs sprinteurs – les Cavendish, Kittel et autres Greipel – étaient déjà distancés…

La victoire semblait promise à Peter Sagan mais comme la veille le Slovaque a dû se contenter de la deuxième place. Il a été devancé d’un rien par l’ancien vainqueur de Milan-San Remo, Simon Gerrans, déclaré vainqueur après l’examen de la photo-finish.

Dans le top 5, on retrouve l’Espagnol Joaquin Rojas, le Polonais Michal Kwiatkowski et le champion du monde, Philippe Gilbert. Le maillot jaune reste sur les épaules d’un autre coureur belge, Jan Bakelants, à la veille d’un contre-la-montre par équipes de 25 kilomètres à Nice, avec une arrivée sur la promenade des Anglais.


Retrouvez notre dossier sur l’histoire du Tour de France, à l’occasion de la 100e édition de la Grande Boucle

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

Au Brésil, la Coupe du Monde ne fait pas l'unanimité