DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Portugal : pas de changement de cap après la démission de Vitor Gaspar


économie

Portugal : pas de changement de cap après la démission de Vitor Gaspar

Au Portugal, la démission surprise du ministre des finances Vitor Gaspar a mis à nu les difficultés de ce pays à appliquer la sévère cure de rigueur exigée par ses créanciers internationaux. Pourtant Lisbonne n’a pas l’intention de changer de cap après la démission de Vitor Gaspar, remplacé par l’ex-secrétaire d’Etat au Trésor Maria Luis Albuquerque.
Après cette démission lundi, Bruxelles a demandé à Lisbonne de “maintenir le rythme des réformes, jugeant que “beaucoup a été fait pour consolider les finances publiques”.
Sur le marché obligataire, le taux d’emprunt à dix ans des obligations d’Etat s’est légèrement tendu mardi matin.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Portugal : démission du ministre des finances