DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Afrique du Sud : la famille Mandela se déchire autour de la sépulture des enfants de l'ancien président

Vous lisez:

Afrique du Sud : la famille Mandela se déchire autour de la sépulture des enfants de l'ancien président

Taille du texte Aa Aa

Alors que Nelson Mandela est entre la vie et la mort, son clan croise le fer sur l’emplacement des tombes de trois de ses enfants défunts.

Un juge a donné jusqu‘à la tombée de la nuit à l’aîné des petits-enfants de l’ancien président sud-africain, Mandla Mandela, pour qu’il retourne les restes des trois enfants décédés en 1948, 1969 et 2005 au carré familial de Qunu. Il les avait déplacés il y a deux ans dans son fief de Mvezo, sans le consentement du clan. Ses avocats ont fait appel.

La procédure s’annonce longue, comme l’explique le porte-parole de la police, Mzukisi Fatyela : “ une fois la justice saisie, nous avons ouvert une enquête pour manipulation de sépulture, mais le dossier va être envoyé au Procureur général qui décidera des suites à donner à cette affaire. Alors, nous saurons exactement si nous devons engager des poursuites contre Mandla Mandela.”

Mandla, député ANC depuis 2009, est soupçonné de vouloir faire enterrer son grand-père à Mvezo pour y développer un Mémorial concurrent du musée de Qunu.

Nelson Mandela a toujours dit souhaiter reposer dans son village natal de Qunu auprès de ses parents et de ses enfants, comme le veut la tradition tribale.