DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Après Edward Snowden et ses révélations, Le Monde révèle le Big Brother français

Vous lisez:

Après Edward Snowden et ses révélations, Le Monde révèle le Big Brother français

Taille du texte Aa Aa

Selon le quotidien, la Direction générale de la sécurité extérieure
(DGSE) espionne la totalité de nos communications. Mails, textos, relevés d’appels téléphoniques, accès à Facebook ou encore twitter seraient ensuite stockés prendant des années.

Réaction dans les rues de Londres.
“Personne n’a envie que ses emails soient vérifiés chaque jour. C’est faux, définitivement. Donc, je ne sais pas comment ils vont arrêter cela. Comment cela peut-il être stoppé? Ils développent de nouvelles technologies tout le temps”, dit un homme.

“Personnellement, je n’utilise pas les réseaux en ligne. Je n’aimerais pas utiliser Facebook. Je suis mal à l’aise avec l’idée que n’importe laquelle de mes images publiée devienne leur propriété et qu’ils puissent l’utiliser. Donc je suppose que j’ai toujours été naturellement prudente”, ajoute une femme.

L’ONG allemande Campact, elle, s’est servie des réseaux sociaux pour lancer un appel à son gouvernement. Dans une pétition mise en ligne sur internet elle lui a demandé d’accorder l’asile politique à Edward Snowden.

“Nous devons mettre un terme aux services secrets du monde entier en commencant par l’espionnage mondial, le vol et le stockage de données. Nous avons besoin d’une action décisive de la part du gouvernement allemand”, réagit Christoph Bautz, militant au sein de l’ONG Campact.

L’Allemagne a agit, mais pas dans le sens souhaité par l’ONG. Berlin a d’ores et déjà annoncé rejeter la demande d’Asile d’Edward Snowden.

Twicepix