DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La crise égyptienne se répercute à Gaza


Egypte

La crise égyptienne se répercute à Gaza

Le point de passage de Rafah, l’unique accès de de la bande de Gaza qui ne soit pas contrôlé par Israël, a été fermé ce vendredi par Le Caire en raison d’attaques menées dans la péninsule du Sinaï.

Une catastrophe pour les Gazaouis qui dépendent en grande partie de leur voisin pour la nourriture, le pétrole, mais aussi de nombreux soins médicaux.

“J’espère que notre peuple n’est pas tenu responsable des problèmes politiques en Égypte, parce que c’est notre unique voie de sortie de Gaza. Ils savent que nous allons en Égypte et revenons sans jamais causer de problème. Nous ne devrions pas payer le prix de ce qu’il se passe là-bas”, se désole Mahmoud, un voyageur.

Les civils ne sont pas les seuls à subir les conséquences de la crise égyptienne. Le Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza risque fort d’en pâtir, comme l’explique l’analyste Mokhymar Abu Saada.“Le Hamas subira les conséquences de ces développements politique en Égypte. Le Hamas fait partie de l’organisation des Frères Musulmans. Il a entretien une relation très forte avec les Frères Musulmans et a coopéré cette année avec le Président Morsi”.

Le renversement de Mohamed Morsi brise les rêves du Hamas de peser dans les révolutions arabes. Les islamistes ont perdu un allié de poids et certains de ses cadres tentent déjà de se rapprocher de l’opposition égyptienne.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le tant attendu bébé en or de Kate Middleton