DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les Frères Musulmans dénoncent un "Etat policier"


Egypte

Les Frères Musulmans dénoncent un "Etat policier"

Après l’arrestation du président Mohamed Morsi et celle, ce jeudi, de Mohamed Badie, leur guide suprême, les Frères Musulmans dénoncent la “mise en place d’un Etat policier”.

Mohamed Morsi serait toujours détenu de façon préventive au ministère de la Défense.

“Nous tenons pour responsable toute personne qui a participé à ce coup d’Etat et permis qu’il se produise et nous les tenons pour responsables de tout ce qui pourrait arriver à l’incarnation de la présidence légitime de la nation, le Dr Mohamed Morsi”, a déclaré Gehad El-Haddad, le porte-parole du mouvement islamiste.

Leur chaîne de télévision fermée, les Frères Musulmans luttent contre leur mise au ban médiatique, imposée, selon eux, par l’armée et appellent à manifester : des protestations très encadrées comme ici devant l’Université du Caire.

“Je ne suis affilié à aucun parti”, dit cet homme, “mais je suis ici pour défendre la légitimité du président Morsi”.

Des milliers de personnes ont investi les rues d’Alexandrie et d’Ismaïlia pour réclamer le retour au pouvoir de celui qui est, pour eux, le premier président élu démocratiquement en Egypte.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les New Yorkais retrouvent accès à la Liberté