DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie : Une opposition divisée crie à l'aide


Syrie

Syrie : Une opposition divisée crie à l'aide

Toujours aussi divisée, l’opposition syrienne demande l’aide de la communauté internationale pour sauver Homs. Depuis leur défaite à Qousseir, une ville stratégique plus au sud, les rebelles sont assiégés dans cette ville proche de la frontière libanaise. Le régime de Damas, appuyé par le Hezbollah, gagne du terrain.

Réunie à Istanbul, la Coalition nationale syrienne tente de convaincre ses alliés arabes et Occidentaux de lui fournir des armes. “Le régime bombarde Homs depuis plusieurs jours. Nous avons peur pour la population locale. Les civils subissent des attaques de roquettes quotidiennes. Nous ne sommes pas sûrs de l’usage d’armes chimiques dans la région. Il y a tant de choses qui nous inquiètent”, se désole Ahmed Marwan.

La communauté internationale rechigne à armer une opposition désunie, incapable d’imposer sa stratégie aux insurgés. D’autant plus que sur le terrain, les mouvements islamistes sont à la pointe de la lutte armée.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Crise politique au Portugal : les négociations continuent