DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Egypte: les islamistes et l'armée n'en démordent pas


Egypte

Egypte: les islamistes et l'armée n'en démordent pas

Les journaux gouvernementaux égyptiens ont indiqué que les autorités
soutenues par l’armée allaient désigner dans la journée un nouveau Premier ministre pour conduire le gouvernement pendant la période de transition.
Par ailleurs, le président civil intérimaire nommé par l’armée a dissous hier la chambre haute qui assure l’intégralité du pouvoir législatif et qui est dominée par les islamistes.

Pour les partisans de Mohamed Morsi, il n’est pas question d’accepter ce renversement. Au Caire, ils ont commencé à manifester dès ce samedi matin, à l’appel des Frères musulmans pour réclamer le retour de Mohamed Morsi à la présidence.

D’après l’organisation Site, spécialisée dans la surveillance des activités terroristes en ligne, un nouveau groupe, Ansar al-Charia a annoncé hier soir sur internet qu’il allait rassembler des armes et imposer la loi coranique.

Les affrontements entre pro et anti-Morsi, mais aussi entre pro-Morsi et militaires hier et la nuit dernière, ont fait une trentaine de morts et plus de mille blessés, essentiellement au Caire et à Alexandrie dans le nord.

avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Chasse à la baleine: Greenpeace manifeste à Hambourg