DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Turquie: tourner les gaz en dérision


Turquie

Turquie: tourner les gaz en dérision

Interdits de place Taksim, les manifestants turcs organisent le premier festival du gaz dans un autre district d’Istanbul. Des milliers de personnes se sont réunies ce dimanche, fabriquant de faux canons à eaux et des cartouches de gaz lacrymogènes géantes. Les opposants au Premier ministre défient le gouvernement qui a interdit tout rassemblement dans le parc Gezi, qui rouvre ses portes ce lundi.

“Nous sommes ici pour le premier festival du gaz”, ironise Adnan. Bien sûr qu’il y a eu de graves incidents ces derniers temps, la pression reste palpable. J’ai donc choisi de brandir l‘étendard de la liberté. Tout le monde devrait pouvoir manifester et partager ses opinions ouvertement, librement. Tout le monde devrait pouvoir manifester librement sans embêter les autres.”

Ce festival d’un autre genre rappelle la violente répression des manifestations du mois dernier. Des milliers de personnes s’opposaient alors au projet d’urbanisation du parc Gezi. Projet qui a depuis été rejeté par la Cour constitutionnelle.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Québec sous le choc au lendemain de la catastrophe de Lac-Mégantic