DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Chine : l'ex-ministre du rail, première victime de la lutte anti-corruption

Vous lisez:

Chine : l'ex-ministre du rail, première victime de la lutte anti-corruption

Taille du texte Aa Aa

C’est le premier grand procès anti-corruption de la présidence Xi Jinping, une condamnation qui fait beaucoup de bruit en Chine.
L’ancien ministre des Chemins de fer vient d‘être condamné à la peine de mort avec sursis, en clair à la prison à perpétuité. La justice estime qu’il a causé un préjudice considérable à l’intérêt de l’Etat et du peuple.

Liu Zhijun était poursuivi pour malversations, corruption et abus de pouvoir. Selon les médias chinois, il aurait perçu près de 8 millions d’euros de pots-de-vin entre 1986 et 2011 en échange de promotions ou d’attributions de contrats. Le tribunal de Pékin a également ordonné la confiscation de tous ses biens et avoirs.

Dès son arrivée au pouvoir en mars dernier, Xi Jinping avait fait de la lutte contre la corruption son cheval de bataille. C’est selon lui un fléau qui menace l’avenir du parti communiste. Le président chinois avait promis que la répression frapperait aussi bien les petits cadres que les dirigeants.