DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Egypte: la formation d'un gouvernement par intérim dans l'impasse


Egypte

Egypte: la formation d'un gouvernement par intérim dans l'impasse

L’Egypte se trouve à nouveau dans l’impasse politique. La présidence par intérim a déjà proposé deux noms pour occuper le poste de Premier ministre. Mais aucun ne satisfait le parti salafiste Al-Nour, deuxième force politique du pays: ni le prix Nobel de la paix Mohamed El Baradei, ni le technocrate laïc Ziad Bahaa Eldin, le deuxième nom suggéré pour diriger un gouvernement provisoire.

De leur côté, les islamistes continuent à mobiliser leurs troupes pour maintenir la pression sur l’armée qui détient toujours Mohamed Morsi depuis sa destitution. Ici à Alexandrie, des affrontements ont éclaté entre pro et anti-Morsi faisant au moins 29 blessés. Des tirs ont pu être entendus. Vendredi, quatorze personnes y avaient perdu la vie.

Place Tahrir au Caire, les anti-Morsi se sont réunis par centaines de milliers: une démonstration de force visant à prouver que l’ancien président a été renversé par une révolution populaire et non par un coup d’Etat.

“Je suis venue manifester parce le pays est sûr après la tentative des Frères Musulmans de le contrôler, et grâce à Dieu l’Egypte nous est revenue.” témoigne une manifestante.

L’armée était largement déployée dans les rues de la capitale pour éviter les affrontements meurtriers de ces derniers jours.

“Des millions d’Egyptiens sont descendus dans la rue pour célébrer le retour de la légitimité, et d’un autre côté, des manifestations similaires condamnent le viol de cette légitimité. Entre les deux camps, la scène politique égyptienne peut s’attendre à d’autres tourments en attendant que les demandes du peuple soient satisfaites.” estime Mohammed Shaikhibrahim, notre correspondant au Caire.

“Je suis venue manifester parce le pays est sûr après la tentative des Frères Musulmans de le contrôler, et grâce à Dieu l’Egypte nous est revenue.”

“Des millions d’Egyptiens sont descendus dans la rue pour célébrer le retour de la légitimité, et d’un autre côté, des manifestations similaires condamnent le viol de cette légitimité. Entre les deux camps, la scène politique égyptienne peut s’attendre à d’autres tourments en attendant que les demandes du peuple soient satisfaites.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Crash du vol Asiana 214: les pilotes auraient voulu éviter l'atterrissage