DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Egypte : l'opposition libérale rejette le plan de transition

Vous lisez:

Egypte : l'opposition libérale rejette le plan de transition

Taille du texte Aa Aa

Le gouvernement de transition à peine nommé dans la douleur, l’ensemble des forces politiques d’opposition – libéraux comme conservateurs – ont rejeté la feuille de route annoncée par les autorités. Elle prévoit des pouvoirs étendus pour le président par intérim, en attendant de nouvelles élections dans six mois.

Mohamed El Baradei a été nommé vice-président en charge des relations internationales. Il avait été initialement pressenti pour devenir Premier ministre. La présidence a par ailleurs annoncé que quelques postes au gouvernement seraient offerts au parti des Frères musulmans.

Les Emirats arabes unis et l’Arabie saoudite ont eux apporté un soutien financier aux nouvelles autorités, respectivement à hauteur de trois et de cinq millions de dollars. Une aide bienvenue pour renflouer les caisses de l’Etat.