DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les Frères musulmans ont rejeté la transition politique


Egypte

Les Frères musulmans ont rejeté la transition politique

L’Egypte semble amorcer une transition politique.

Mais plus d’une semaine après l‘éviction de Mohamed Morsi, les militants de l’ancien président restent fortement mobilisés. Les rassemblements se sont multipliés dans tous le pays.
Un seul mot d’ordre : le gouvernement par intérim est illégitime et Morsi a été victime d’un coup d’Etat militaire.

Les Frères musulmans ont appelé au “soulèvement” après des violences meurtrières qui ont fait plus de 50 morts lundi.

“Aujourd’hui, ils sont allés jusqu‘à tuer des jeunes pendant la prière. Pour nous, ça veut dire que la victoire est proche parce que cela montre que le Conseil militaire a vraiment perdu la tête et la raison” – a dit un entre des Frères.

Le président par intérim Adly Mansour a promis des élections législatives pour début 2014 et il a ordonné des enquêtes concernant les violences meurtrières. Mais les Frères musulmans ont rejeté les prochaines étapes de la transition politique annoncée par les nouvelles autorités. Le bras de fer n’est pas terminé.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Edward Snowden opterait pour le Vénézuela (député russe)