DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grèce : reprise imminente pour la nouvelle télévision publique


Grèce

Grèce : reprise imminente pour la nouvelle télévision publique

La nouvelle télévision publique grecque est sur le point d‘émettre à nouveau sous un nouveau nom, EDT. Ce sera fait d’ici jeudi matin affirme le ministre chargé de l’audiovisuel. Or, si le nouveau signal est bien visible sur la fréquence de l’ERT, il n’est pas diffusé depuis les locaux de l’ERT, qui sont toujours occupés par les employés mis au repos forcé le 11 juin dernier.

“Cet écran qui est apparu aujourd’hui, ce faux signal, n’a rien à voir avec l’ERT. Et les employés de l’ERT y sont totalement étrangers, ça n’a rien à voir avec les studios et les infrastructures de l’ERT. C’est le fruit de la coopération entre le gouvernement et un diffuseur privé”, souligne Gabriel Kasimatis, technicien de diffusion.

Depuis la mise à l’arrêt brutale par Athènes, les employés de l’ERT sont entrés en résistance en continuant de faire vivre des programmes sur le réseau analogique ou encore sur internet.

“Nous pensons qu’il est notre devoir de continuer de diffuser et d’améliorer ce programme parce que la société grecque l’approuve”, explique la journaliste Machi Nikolara.

La coupure sans préavis du signal de l’ERT, qui a entraîné la suppression de 2600 emplois publics, a choqué au-delà des frontières de la Grèce et suscité diverses opérations de soutien comme ces concerts quotidiens devant les locaux de l’ERT.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Violences intercommunautaires dans une bourgade russe