DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le défunt russe Magnistki reconnu coupable pour fraude fiscale

Vous lisez:

Le défunt russe Magnistki reconnu coupable pour fraude fiscale

Taille du texte Aa Aa

Le juriste, Sergueï Magnitski, est décédé lors de sa détention dans une prison russe en 2009. Et pourtant, la justice l’a condamné par contumace, jeudi. Le tribunal de Moscou l’a reconnu coupable de fraude fiscale après un long procès débuté en janvier. Si ce dernier est officiellement classé, l’affaire, elle, continue sur le plan médiatique.
Magnitski a connu la prison pour avoir dénoncé une vaste corruption
par des policiers et des agents du Trésor public russe. Pour l’ancien patron du juriste, Bill Browder, exilé à Londres et condamné dans cette affaire à neuf ans de camp, ce procès est “la plus grande honte pour la Russie depuis l‘époque de Joseph Staline”. Son avocat a indiqué qu’il ferait appel de cette décision. Mais cette demande n’est pas approuvée par le procureur en charge du dossier.
“Comme l’indique l’arrêt de la cour, le procès du criminel défunt Magnitski est désormais clos. Le tribunal rejette la demande de sa famille de laver son nom”, a déclaré Mikhail Reznichenko. Dans l’histoire de la Russie, c’est la première fois qu’un individu décédé est déclaré coupable.